garsim teste des jeux amateurs

Warthogs


Fan de l'univers d'Harry Potter ? Ou au contraire pas du tout ? Bon, mitigé ou mieux, quoi... ça tombe bien, on se situe dans le cadre du jeu parodique, qui est dans notre cas Warthogs (anagramme de "Hogwarts" pour les amateurs de la VO ou Poudlard pour ceux qui préfèrent la VF) qui reprend plutôt bien la série d'origine, le côté parodique et humoristique en plus...

Auteur : Radiant
Année : 2006
Support : Adventure Game Studio
Langue : Anglais (une version traduite en français est disponible)
Présentation et téléchargement

C'est l'heure des examens finaux à l'école de magie de Warthogs, et le célèbre Larry Lotter est sur le point de les foirer complètement car il a passé toute l'année à boire de la bière plutôt qu'étudier... Mais il reste encore un espoir ! Grâce à un sort de voyage dans le passé, il peut recommencer cette journée spéciale autant de fois que nécessaire jusqu'à ce qu'il trouve un moyen de réussir les trois examens.
Soyez attentif au timing, récupérez tout ce que vous pourrez trouver, et aidez Larry à obtenir son année !


Dans le contexte de la sortie du jeu, le septième tome n'était pas encore sorti. C'était donc un peu l'occasion de s'amuser en s'imaginant ce qui aurait pu se passer entre deux tomes, comme par exemple... les examens ! Evidemment, même si on ne nous dit pas forcément tout dans les livres ou les films, on peut s'imaginer des choses en ce qui concerne les activités des héros quand on ne les observe pas, et ici, vu le côté parodique, on pouvait bien imaginer un Larry friand de bière et qui ne révise pas souvent ses cours. Mais comment ferait-il alors pour passer ses examens ? La réponse avec le jeu...
Mais mis à part ce côté ajouté à Larry Lotter, l'univers de jeu et les autres personnages sont vraiment très bien caricaturés, aussi bien physiquement (leurs visages) que psychiquement (leurs traits de caractère) : Margo Malaufoie des Serpenretardés qui méprise toujours les Centaurdor, Hermine Engrangé sans cesse en train d'étudier (vous pensez bien que les examens, pour elle, c'est du gâteau...) ou encore le professeur Drogue dont Larry n'est certainement pas l'élève préféré...
Les personnages sont assez peu nombreux, mais leurs caricatures sont réussies. On note aussi l'apparition d'un personnage plutôt annexe, qui est là pour nous expliquer le principe du jeu...


Toute ressemblance avec le logo d'Adventure Game Studio ne serait que pure coïncidence.


Pas vraiment besoin d'avoir lu les six premiers tomes pour comprendre le jeu, connaître un minimum l'univers d'Harry Potter peut suffire, par exemple, les personnages. Il y a bien quelques allusions à d'autres volumes comme les noms des formules tirées des livres (Lumos, Alohomora, Oubliette...) et quelques éléments, mais sans plus. D'ailleurs, pour moi, avoir lu uniquement les deux premiers livres m'a suffi pour bien attacher au jeu. Il m'a même donné envie de me repencher sur cette saga où j'ai un peu bloqué sur le troisième volume...

Les graphismes sont très bons, bien dans l'ambiance du jeu, et la musique de fond nous fait là encore penser à Poudlard et à la bande son du célèbre sorcier...
A cela s'ajoutent des détails et des éléments bien sympathiques, comme le curseur qui crache des étincelles (qu'on peut cependant désactiver à tout moment) et les doublages son des dialogues, bien sûr en anglais, même pour la version traduite.


Dans la parodie comme dans l'original, le professeur de potions n'a décidément pas le protagoniste à la bonne. Cela dit, ici, il a davantage de raisons d'avoir une dent contre lui, il faut le reconnaître...


Passons maintenant au gameplay : ça reste du point'n'click, autrement dit, il faut souvent balader le curseur partout pour prendre ou observer des objets, se déplacer, parler... il y a cependant quelques particularités, comme les sorts (dont les noms de ceux qui existent dans les livres en sont extraits) qu'on peut jeter.

Mais la grande particularité du jeu est la gestion du temps.
En effet, comme Larry doit revivre autant de fois qu'il le faudra une même journée pour réussir ses examens, le temps a une gestion bien précise dans ce jeu, car beaucoup d'événements n'interviennent qu'à un moment précis du jeu. Les examens, par exemple, impliquent qu'il faut entrer dans la salle adéquate avant qu'ils ne commencent, sinon Larry ne peut plus y entrer jusqu'à ce que ces exams ne soient terminés (et comme il n'aura pas pu les faire...). D'autres événements, comme les déplacements des personnages à des endroits précis, interviennent à heure fixe.
Il vous faudra donc profiter de tous ces événements, tout en étant ponctuel, pour réussir à apprendre tous les sorts nécessaires et acquérir tous les objets qu'il faudra pour passer ces examens une bonne fois pour toutes ! Si ce n'est pas le cas, en fin de journée ou quand vous le déciderez, vous pourrez retourner dans le passé (relativement proche, on ne peut pas aller plus loin qu'une journée) pour faire le nécessaire.


Alors, je ne suis pas spécialiste de l'univers Wizarding World, mais je suis à peu près sûr que la quasi-totalité de ces sorts n'existe pas dans celui-ci.


Le principe en lui-même ne serait pas forcément difficile à lui tout seul, mais l'élément temps rend les choses plus corsées. En effet, il n'y aurait pas trop de mal à récupérer tout ce qu'il faut si on pouvait le faire n'importe quand, mais ici, il faut un timing plus ou moins précis. Il faudra donc attendre que le professeur Drogue sorte de la salle pour pouvoir lancer un sort, puisqu'il annule tous les sorts que vous lancez en sa présence... n'espérez donc certainement pas réussir vos examens du premier coup, ce serait pratiquement impossible ! Une stratégie consiste à appliquer une règle en ce qui concerne les sorts permettant de remonter le temps, qui dit qu'on ne peut pas garder les objets qu'on a trouvés, mais qu'une fois un sort appris, il est acquis : donc le mieux reste de trouver tous les sorts possibles avant de passer les examens pour mettre toutes les chances de son côté.

J'ai quand même l'impression que, d'un point de vue technique, il y a un léger défaut ou deux avec ce système, bien qu'on puisse passer outre... d'abord, les dialogues peuvent se superposer. Il suffit qu'on discute avec un personnage pendant que d'autres qui sont dans la même pièce parlent pour que les textes se superposent... ça gêne un peu la visibilité de certains textes, mais ce n'est pas trop embêtant.
Ensuite, je suis resté un peu perplexe avec le système de sauvegarde, car j'ai eu l'impression qu'il ne me sauvegardait pas tous les sorts que j'avais appris avant de sauvegarder... si c'est moi, oubliez ce que je viens de dire, sinon, on peut cependant passer outre.

Et enfin, le système de temps et le peu d'indications relatives à l'avancée dans le jeu font que celui-ci est quand même assez difficile, et pourra peut-être en rebuter certains au bout d'un moment ou les faire consulter une solution en désespoir de cause (je ne leur jetterai pas la pierre, ça m'est arrivé à un ou deux moments...).
C'est néanmoins difficile de considérer ça comme un défaut, car c'est quelque chose de totalement imputable au genre dont ce jeu fait partie : le "die and retry", autrement dit "mourir et réessayer". Impossible de réussir le jeu du premier coup sans mourir, l'intérêt étant justement de retenir les leçons de vos échecs pour savoir comment progresser. Dans le cas présent, la gestion du temps rend le concept davantage stressant, mais c'est aussi ce qui fait l'intérêt du jeu.
Donc soyez prévenus, car c'est un style de jeu à part entière qui va très certainement conditionner votre appréciation à celui-ci. Dans son genre, je trouve que ce jeu reste bon, dans la mesure où ses énigmes restent fluides et logiques, et où il dose bien sa durée de vie.
En effet, si vous connaissez déjà la solution, finir le jeu se fera très (très) rapidement car la journée de Larry n'est pas non plus très longue ; mais si vous découvrez, ça vous prendra beaucoup plus de temps de déterminer les actions qu'il y aura à faire. Et je pense qu'à ce niveau, le temps de recherche se suffit déjà très bien à lui-même pour donner à ce jeu une durée de vie tout à fait honorable.

Conclusion


Amusant et assez original... si vous aimez l'humour et Harry Potter, vous aimerez sans aucun doute ! Peut-être aussi si vous êtes plus "occasionnel" de cet univers, comme moi, qui n'avais alors lu que les deux premiers tomes et vu les films des trois suivants, même si je n'en avais pas retenu grand-chose.
Même sur le plan technique, le jeu est bon, même si ce gameplay à base de "die and retry" peut avoir un côté rebutant pour certains, et devrait par ailleurs grandement conditionner votre appréciation de ce jeu. Toutefois, rien que pour son univers parodique, ce jeu mérite largement le coup d'oeil.

Publié le 20/06/2009

Article précédent :
<< Katura Puzzle Adventure
Article suivant :
Alien Puzzle Invasion >>
Commentaires

Laisser un commentaire
:
:
:



La longueur maximale de votre commentaire ne doit pas dépasser les 4000 caractères.
Votre commentaire sera publié après vérification préalable.
Les champs marqués d'une astérisque (*) sont obligatoires. Votre adresse e-mail sera uniquement visible par l'administrateur, et ne sera pas publiée.
Les contenus haineux, sexistes, racistes, homophobes, validistes etc. et/ou incitant à la haine sont interdits et ne seront pas publiés. Ce blog étant un espace tout public, merci également de ne pas poster de contenus obscènes ou inappropriés.
Pour rappel, cet article, comme tous ceux publiés sur ce blog, représente une opinion subjective, et n'est pas à considérer comme une vérité absolue. Vous pouvez tout à fait exprimer un désaccord ou souligner une erreur que j'aurais commise, mais de façon respectueuse dans vos propos.

A propos

avatar

Enchanté, moi c'est garsim.
Bienvenue sur mon blog, où je parle de différents sujets, légers comme moins légers.