garsim teste des jeux amateurs

Dread Mac Farlane


Connaissez-vous Adventure Game Studio ? Ce logiciel permet de développer des jeux du genre "Point'n'click". Et connaissez-vous par ailleurs la bande dessinée "Dread Mac Farlane" ? Quelles que soient les réponses à ces questions, voici un jeu de type "Point'n'click", Dread Mac Farlane, qui reprend le premier tome de la série, La carte d'Estrechez.
Je précise que vous n'avez pas besoin d'avoir lu la bande dessinée pour jouer à ce jeu.

Auteur : Marion Poinsot (Shai-la)
Année : 2008
Support : Adventure Game Studio
Langue : Français
Présentation et téléchargement

Le jeu raconte l'histoire de Dread Estrechez, une enfant perdue du Pays imaginaire. Contrairement aux autres enfants perdus, elle continue de grandir et vient le moment où elle souhaite quitter Peter Pan et ses amis. Elle veut rejoindre l'équipage du Jolly Roger, le vaisseau du Capitaine Crochet et devenir une pirate pour poursuivre son rêve de suivre l'exemple de son vrai père, Davis Mac Farlane.

On a donc une adaptation libre de l'univers de Peter Pan, plutôt bien réalisée.
Le déroulement de l'histoire, quant à lui, s'effectue dans un ordre assez particulier, de nombreuses analepses étant présentes, permettant de mieux comprendre le scénario et d'en découvrir plus sur Dread Mac Farlane tout au long du jeu. On est certes un peu déconcertés par le fait que l'action ne se déroule pas chronologiquement (une analepse, puis une prolepse, puis encore une analepse avant de revenir au moment de l'action, par exemple...), et pourtant c'est bien pensé, car le rythme et le suspense restent assez soutenus.


Graphiquement parlant, les décors sont très bons, plutôt colorés, et correspondent bien à l'ambiance des lieux décrits. Ils sont également assez fouillés. Et en ce qui concerne les personnages, ceux-ci sont également très bien faits, que ce soit en action ou pendant les cinématiques.
Les animations sont plutôt bonnes elles aussi... bon, allez, en fait il y a juste un truc sur lequel je vais chipoter, c'est l'animation de l'eau quand on est sur le bateau qui est pas super top... voilà, en fait, j'ai l'impression que c'est l'un des seuls points sur lesquels je pourrais chipoter, en fait.
Au niveau de la musique, elle est assez discrète le long du jeu, des musiques ambiantes étant jouées la plupart du temps. Elles conviennent cependant bien aux situations. C'est surtout lors de certaines cinématiques que la musique est plus marquée, toujours en accord avec la situation (piraterie, événement dramatique...).


Les phases de dialogue évoquent beaucoup le style "bande dessinée", avec les personnages mis à l'honneur et la bulle de texte pour le dialogue.


Au niveau du gameplay, on reste dans quelque chose d'assez classique. Tout se fait avec les clics gauche et droit de la souris, le gauche servant à observer, à se déplacer et à utiliser des objets, le droit servant plutôt à interagir. On doit pas mal ramasser des objets pour les utiliser par la suite, certes, mais le jeu regorge toutefois de bonnes idées qui restent dans la veine du jeu et qui sont plutôt originales (manipulation d'objets parfois inattendue, ou dans des circonstances spéciales...).
Le jeu n'étant pas très difficile dans l'ensemble. Certes, on peut rester bloqué en ne sachant pas quoi faire, même si l'astuce reste souvent de promener le curseur de la souris un peu partout jusqu'à ce qu'on progresse. Les occasions de tomber sur l'écran de game over restent peu nombreuses, elles tombent surtout vers la fin du jeu et ne sont pas trop gênantes, car on reprend tout de suite là où on s'est trompé si on réessaie juste ensuite.

Et au niveau de la durée de vie, celle-ci reste très raisonnable, à la fois assez longue pour nous captiver, et on ne se lasse pas. Bon, évidemment, le jeu est linéaire, mais c'est bien évidemment voulu, pour qu'on ne se disperse pas...


Dread réussira-t-elle à prouver sa capacité à devenir pirate ?


Conclusion


Voilà un point'n'click à ne pas manquer, avec une ambiance très attachante, de beaux graphismes et de bonnes idées. Bref, il permet de passer un bon moment, mais il pourrait aussi donner envie de s'intéresser à la série...

Publié le 19/04/2009

Article précédent :
<< Kid Xtreme
Article suivant :
Dread Mac Farlane, apprentie pirate >>
Commentaires

Laisser un commentaire
:
:
:



La longueur maximale de votre commentaire ne doit pas dépasser les 4000 caractères.
Votre commentaire sera publié après vérification préalable.
Les champs marqués d'une astérisque (*) sont obligatoires. Votre adresse e-mail sera uniquement visible par l'administrateur, et ne sera pas publiée.
Les contenus haineux, sexistes, racistes, homophobes, validistes etc. et/ou incitant à la haine sont interdits et ne seront pas publiés. Ce blog étant un espace tout public, merci également de ne pas poster de contenus obscènes ou inappropriés.
Pour rappel, cet article, comme tous ceux publiés sur ce blog, représente une opinion subjective, et n'est pas à considérer comme une vérité absolue. Vous pouvez tout à fait exprimer un désaccord ou souligner une erreur que j'aurais commise, mais de façon respectueuse dans vos propos.

A propos

avatar

Enchanté, moi c'est garsim.
Bienvenue sur mon blog, où je parle de différents sujets, légers comme moins légers.