You are currently viewing #029 – Connaissez-vous bien la France ?

#029 – Connaissez-vous bien la France ?

Connaissez-vous bien la France ? est un jeu qui avait été diffusé en début d’après-midi sur France 3 en 2011 ; et à l’instar d’autres jeux que j’ai déjà eu l’occasion de traiter sur ce blog, il n’aura pas fait long feu sur cette case sinistrée de la chaîne. Il aura fallu attendre Météo à la carte pour que France 3 retrouve de la stabilité sur ce créneau, et abandonne donc définitivement l’idée de mettre un jeu sur cette case. Comme quoi, à quoi bon s’embêter à produire du contenu un minimum poussé quand on peut se contenter d’une compilation de reportages lambda avec un enrobage limite mensonger… sincèrement, à chaque fois que je tombe sur Météo à la carte, la seule chose en rapport avec la météo que je vois, c’est le bandeau qui donne la météo des grandes villes ; mais pour le reste, je ne vois pas la différence avec une émission de reportages type Sept à huit life.
Bon, je digresse un peu pour meubler cet article… mais il faut dire que, contrairement à d’autres tentatives comme Un contre tous et Télé la question qui ont connu cette case sinistrée et ont été déprogrammés de façon plutôt injuste, Connaissez-vous bien la France ? n’est pas un jeu sur lequel il y aurait grand-chose à dire. A tel point qu’il est assez rapidement tombé dans l’oubli, ne disposant quasiment pas de vestiges d’émissions ni même de page Wikipédia dédiée au moment où j’écris cette critique.
J’avais même d’ailleurs hésité à en parler, vu le peu de matière à ce sujet… mais d’une part, après avoir parlé de la tentative de régionalisation discutable de Télé la question, je me suis dit que ce ne serait pas plus mal de mentionner un jeu qui collait un peu mieux à l’aspect « France » ; et d’autre part, ça me fera une critique plus courte à rédiger, surtout après le gros morceau qu’était NOPLP.

Une mécanique convenue

Globalement, il s’agit d’un jeu de culture générale, divisé en trois manches.

La première manche est individuelle, avec chaque candidat qui devra répondre à une série de questions.
Quatre thèmes lui seront proposés, chacun renfermant 2 questions. Mais en fait, le candidat devra quand même en traiter trois sur les quatre… et en multipliant ça par 4 candidats, ça fait tout de même un total de 12 thèmes traités pour 24 questions. C’est plutôt redondant, mais ça reste globalement plus fluide que la première manche de TLMVPSP (… bon, je triche un peu, les présentations de CVBLF sont tout aussi verbeuses, mais comme elles sont traitées avant que la manche 1 ne démarre, techniquement elle n’en pâtit pas… mais on se tape quand même une intro bien longue avant de démarrer).
Bon, l’intérêt de devoir traiter la quasi-totalité des thèmes proposés, ça va être de proposer un nombre de points différents pour chacun d’entre eux ; ainsi, le premier thème traité rapportera 3 points par question, le deuxième 5 par question, et le troisième 7 par question. Pourquoi ce nombre de points en particulier… allez savoir.
Bref, le moins bon score est éliminé. Aucune idée en revanche de comment les égalités sont départagées (quelle que soit la manche, d’ailleurs), je n’ai pas retrouvé d’extrait qui montrait ce cas de figure…


… oui, apparemment, n’importe quelle question qui porte sur la télévision française est éligible pour ce jeu… un peu bof bof.

La deuxième manche se joue à la rapidité, avec les trois candidats (qui gardent leur score de la manche précédente) qui devront répondre à des séries de QCM de respectivement 2, 3 puis 4 propositions de réponse, valant respectivement 3, 6 puis 9 points. Pourquoi ne pas être resté sur les 3/5/7 points de la manche 1… allez savoir.
Sachant que si un candidat donne une mauvaise réponse, le nombre de points en jeu est déduit de son score, et que les autres pourront jouer à leur tour sur les propositions restantes.
Le plus bas score à l’issue de cette manche est éliminé.

La finale… c’est plus ou moins la même que pour Le maillon faible, avec chacun des deux candidats qui doit répondre à 5 questions, et celui qui a le plus de bonnes réponses qui gagne.
Les seules différences étant la possibilité de choisir son thème au préalable, et le joker à disposition de celui qui a eu le plus haut score à la manche précédente, lui permettant de changer de question lorsqu’il le souhaite (utilisable une seule fois). Au moins, le joker est moins abusé que dans Personne n’y avait pensé, je le reconnais.

Bref, présenté comme ça, CVBLF n’est pas un jeu particulièrement créatif.
Au moins, les règles qu’il se fixe tiennent la route pour la plupart et font plutôt l’affaire, et on aurait pu avoir des ficelles encore moins bien foutues, si vous voyez ce que je veux dire.

La place de la France

Mais bon, ce jeu n’avait de toute façon pas pour ambition de réinventer la mécanique des jeux TV, et ce n’est pas le fait de disposer d’une mécanique révolutionnaire qui garantit forcément le succès à une émission. Regardez Le grand concours, par exemple : pris individuellement, le concept n’a rien d’original pendant 75% du jeu ; mais ce qui rend l’émission intéressante, c’est l’ambiance qu’on lui donne (enfin… donnait, du temps où ce n’était pas un massacre au profit de délires entre people omniprésents).
Bon, pour CVBLF, ce n’est clairement pas au niveau de l’ambiance qu’il faut chercher quelque chose de spécifique, parce qu’à part un habillage un peu typé qui peut légèrement rappeler des indications routières (enfin… si on les avait thématisées comme au Trivial Pursuit), il n’y a rien de particulier.

Bref, ce qui est censé faire l’intérêt de ce jeu, ce sont les questions au sujet de la France (en même temps, le titre vendait la mèche d’une façon pas très subtile…).
Et à ce niveau, le jeu tient ses promesses… à peu près. J’ai déjà eu l’occasion de voir un autre jeu sur le même thème (Tout le monde aime la France) être davantage hors sujet à ce niveau-là (et en plus, comme c’était taillé pour du prime, avec des people et tout le tralala… je vous laisse imaginer ce que j’en avais pensé), ici au moins on ressent bien que le jeu s’accroche à un thème en particulier sans spécialement en dévier.

Cela dit, on ressent un peu le fait que « la France » est un thème au final assez vague.
En effet, bien que le jeu soit thématisé « la France », on joue sur une certaine diversité de thèmes assez transverses : histoire, géographie, patrimoine, gastronomie, actualité, personnalités, littérature, art, cinéma, musique, télévision… ce qui fait qu’en fin de compte, on peut trouver un bon paquet de questions, du moment qu’elles ont un rapport un tant soit peu direct avec la France. Certes, on se doute qu’on ne posera pas de questions sur Les Beatles ou la culture japonaise, ni sur le tableau périodique des éléments chimiques… mais on peut quand même avoir des questions avec un rapport un peu trop ténu dans le lot, et se dire à leur sujet que n’importe quel jeu aurait pu les poser.


… non. Je n’ai rien dit pour la question sur Faites entrer l’accusé ; mais là, franchement, vous n’aviez pas plus intéressant que ça comme question à poser ?

Dans l’absolu, c’est un peu comme pour Télé la question : le fait de se restreindre à un thème plus précis n’apporte rien de spécial à la mécanique. Et là où Télé la question reposait sur un concept pré-existant pour le régionaliser davantage, CVBLF aurait pu profiter du côté « inédit » du concept pour proposer des règles jouant davantage sur la spécificité de son thème.
Par exemple, avec des manches davantage axées géographie, où il faudrait localiser des points sur une carte ; ou encore des manches axées sur l’Histoire de France ou les actualités, avec une frise et des dates à placer ou à classer. Bon, certes, je suis en train de citer des concepts pré-existants comme 5 anneaux d’or et Carbone 14, mais ça aurait pu être une occasion de les incorporer assez finement au thème voulu. Voire d’imaginer encore d’autres idées qui auraient conféré à ce jeu une originalité sincère. Bref, vraiment s’amuser avec sa mécanique et son thème de base.

Néanmoins, ce qui est à souligner (et le meilleur point du jeu pour moi), c’est que ce jeu en profite pour poser des questions qui peuvent assez vite devenir plutôt pointues, lui conférant ainsi un assez haut niveau de jeu.
… et je n’ai pas grand-chose à citer là-dessus, donc je vais (déjà) passer à la conclusion…

Total : 10,5/20

L’échec de Connaissez-vous bien la France ? n’a rien de bien surprenant. Si le programme reste correct en soi, il est cependant assez fade, avec une mécanique qui fait le café mais qui n’a absolument rien de révolutionnaire, n’aidant pas ce jeu à se démarquer de la masse. Seule la mise en valeur de la France et de questions assez pointues à ce sujet parviennent à donner un minimum d’intérêt intrinsèque à cette émission, mais pas suffisamment ni de façon suffisamment passionnée pour la rendre un tant soit peu mémorable.
Toutefois, ça reste honnête, et on peut trouver bien pire comme exploitation de concepts remâchés au point d’en devenir insultants tousse Trouvez l’intrus tousse.

La prochaine fois, on verra un jeu se concentrant sur un domaine en particulier, mais qui le traitera d’une façon moins planplan et davantage passionnée…

garsiminium

Enchanté, moi c'est garsim. Bienvenue sur mon blog, où je parle de différents sujets, légers comme moins légers.

Laisser un commentaire